Laeticia Hallyday : Sébastien Farran, le manager de Johnny, démissionne

Fidèle compagnon de la dernière portion de route de Johnny Hallyday et, après sa disparition, loyal soutien de son épouse Laeticia, Sébastien Farran a pris la décision de mettre un terme à sa mission, selon un communiqué qu’il a transmis à l’AFP ce mardi 10 septembre 2019 : le producteur et manageur de Johnny y annonce la fin de sa collaboration avec la famille du Taulier. Une prise de distance qui a de quoi surprendre.

Click Here: gold coast titans shirt

J’ai passé les huit plus belles années de ma vie professionnelle en compagnie de Johnny et Laeticia Hallyday. J’avais fait la promesse à Johnny de poursuivre la gestion de son oeuvre dans l’esprit qui était le sien et accompagné des personnes qu’il estimait, a-t-il expliqué. C’est donc avec regret et non sans peine qu’aujourd’hui je dois prendre la décision de mettre fin à cette formidable aventure. Je souhaite à Laeticia d’entretenir avec succès ce que Johnny a construit au long de son immense carrière.”

Après avoir collaboré avec Johnny Hallyday pour son album De l’amour en 2015, Sébastien Farran s’est occupé de la sortie de l’album posthume Mon pays c’est l’amour en octobre 2018. Proche de Laeticia Hallyday et ses filles, Jade et Joy (15 et 11 ans), le manager de 48 ans était bien plus qu’un simple collaborateur. Aucune précision n’a été donnée quant à la raison de ce départ inattendu et le principal intéressé n’a pas souhaité faire d’autre commentaire, souligne l’AFP. Serait-il lié au bras de fer judiciaire qui oppose Laeticia Hallyday aux aînés de son défunt mari, David Hallyday et Laura Smet, quant à la gestion de l’héritage laissé par le rockeur ?

Un clan Hallyday en mouvement

Il y a décidément du changement autour de Laeticia Hallyday en ce moment. Le 26 juillet dernier, il a été annoncé qu’elle avait changé d’avocats et qu’elle était désormais conseillée par le Parisien David Gordon-Krief et les Montpelliérains Alain Scheuer et Gilles Gauer, qui succèdent à l’avocat franco-iranien Ardavan Amir-Aslan. Une nouvelle surprenante, certainement liée à son choix de faire appel de la décision du tribunal de grande instance de Nanterre annoncée le 8 juillet. Celui-ci s’estime compétent pour étudier la validité du testament américain du Taulier. L’arrivée de ce nouveau collège d’avocats peut aussi laisser imaginer que de nouvelles négociations pourraient avoir lieu avec David et Laura, avant l’appel qui n’aura lieu qu’en novembre, devant le tribunal de Versailles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *