Ayem Nour : Culotte haute, soutien-gorge balconnet… Sortie glamour et remarquée

Ayem Nour a fait la guerre aux kilos en trop, ceux qu’elle avait pris lorsqu’elle était enceinte de son fils Ayvin. À force de détermination et de rigueur, l’ancienne animatrice de NRJ 12 a perdu pas moins de 25 kilos. Bien dans son corps, fière de ses jolies courbes qui font tout son charme, la pétillante brune n’a pas peur de les exposer, comme le 12 juin 2019.

Ce jour-là, la maman du petit Ayvin était de sortie, après avoir inauguré un restaurant TacoSkahe près des Champs-Élysées deux jours plus tôt, en présence du footballeur Mamadou Sakho et de l’ancien membre du 113 Mokobé. Pour cette nouvelle apparition à l’occasion du lancement de la plateforme Kikandou, booking d’influenceurs en collaboration avec l’artiste Richard Orlinski, Ayem Nour a misé sur beaucoup de sensualité. De la transparence pour dévoiler une culotte haute et un soutien-gorge à balconnet, ainsi qu’un maquillage glamour pour couronner le tout. La jeune femme de 30 ans a éclipsé tous les invités et ils étaient pourtant très nombreux : Amélie Neten, Benoît Dubois, venu avec son frère Clément, Cyril Hanouna, son chroniqueur de Touche pas à mon poste (C8) Benjamin Castaldi venu en famille avec son fils Julien et sa femme Aurore Aleman, Carla Moreau, enceinte de son premier enfant et son compagnon Kevin Guedj, mais aussi Magali Berdah. Cette dernière est la fondatrice de Shauna Events, première société de marketing d’influence dans le milieu de la télévision. Avec Kikandou, l’agence de communication enrichit ses offres pour proposer une nouvelle expérience à ses clients, faciliter et structurer le booking d’influenceurs, optimiser le processus d’invitations et offrir transparence de paiement aux marques comme aux influenceurs grâce une plateforme innovante et optimale.

Lors d’une récente interview accordée à Purepeople.com, Ayem Nour s’est confiée sur les raisons de sa discrétion ces derniers temps. La jeune femme aimerait se lancer dans la comédie et met toutes les chances de son côté pour y parvenir. Mais sa préoccupation première reste son fils. “Mon fils grandit et me réclame de plus en plus. (…) Quand il était tout bébé, il ne se rendait pas forcément compte de mon absence…”, nous avait-elle confié.

Click Here: brisbane broncos jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *