Un athlète handicapé court avec les valides à Pékin

Cette décision pourrait bien faire jurisprudence. Oscar Pistorius, amputé des deux jambes vient d’être autorisé par le Tribunal arbitral du sport à concourir avec les athlètes valides lors des prochains JO de Pékin.
La Fédération Internationale d’Athlétisme avait refusé en première instance à Oscar Pistorius la possibilité de courir parmi les athlètes valides lors des prochains Jeux Olympiques de Pékin. En appel le Tribunal arbitral du sport (TAS) a donné raison au coureur sud-africain : il sera sur la ligne de départ avec les valides.
Le communiqué du TAS précise que le sportif “ est éligible pour participer à des compétitions IAAF en utilisant des prothèses Ossur Cheetah flex foot“. Pour participer aux JO il devra donc réussir les sélections et courir le 400 mètres en minimum 45 sec 95. Son record actuel est de 46 sec 46.
Sa demande avait été rejetée en première instance car le Conseil de la Fédération internationale d’athlétisme estimait que les prothèses en fibre de carbone qu’utilisait Oscar Pistorius lui donnait un certain avantage.
Pistorius, amputé des deux jambes dès l’âge de 11 mois en raison d’une maladie congénitale, a d’abord accumulé les succès dans des compétitions pour handicapés. Et aux vues de ses performances, le sportif a décidé de concourir avec les valides.
“La formation du TAS a considéré que l’IAAF n’avait pas apporté la preuve que les effets biomécaniques de l’usage d’une telle prothèse donnaient un avantage à Oscar Pistorius par rapport aux autres athlètes n’utilisant pas un tel équipement“, conclut le TAS.© Sipa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *