Sida : la Ville de Paris incite au dépistage

Cette année encore, la Ville de Paris réalise une campagne de sensibilisation rappelant que la vigilance reste de rigueur vis-à-vis du virus du Sida et autres infections sexuellement transmissibles. Depuis 2009, la création de l’affiche de cette campagne est le résultat d’un concours auprès des élèves de l’Ecole Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques et d’Architecture (EPSAA).

Cette année, le visuel retenu de Nina Missir et Aksel Öz, étudiants en première année, incite au dépistage du sida. Une priorité dans un contexte où 30 % des séropositifs ignorent leur statut sérologique (Commission européenne) et qu’au moins 39 000 personnes en France vivent avec le VIH sans le savoir (Sidaction, décembre 2009). Le dépistage permet la réduction du risque de transmission aux partenaires sexuels (prévention), le suivi d’un traitement qui améliore les chances de survie et la qualité de vie des personnes séropositives.Cette campagne 2010 sera visible dans tout Paris dès le 14 juillet : – sur le réseau municipal d’affichage “MUPI“ du 14 au 27 juillet et du 4 au 24 août ;- sur Paris Plages et dans le réseau Cart’Com (brasseries, cafés, restaurants, lieux culturels et associatifs), où seront diffusées 60 000 cartes postales gratuites ; – sur le site paris.fr.

Cette démarche s’ajoute aux actions menées tout au long de l’année par la Ville pour lutter contre le sida (financement des centres de dépistages, distribution de 500 000 préservatifs gratuits, prévention en milieu scolaire, subventions aux associations, etc.). Chaque année en France, 6 à 7 000 nouvelles personnes sont contaminées. Paris et l’Ile de France restent, depuis 25 ans, les zones les plus touchées en France métropolitaine par le virus du Sida.Les populations les plus touchées sont : – les gays et bisexuels masculins ; – les personnes hétérosexuelles, notamment migrantes ; – les jeunes (15/25 ans) ; – plus généralement, les personnes – en particulier les 35/50 ans – qui ont relâché leurs efforts de prévention. Luc BlanchotSource : Communiqué de la ville de Paris – 8 juillet 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *