Ruslana Korshunova, "Le monde à ses pieds"

Ruslana Korshunova, étoile filante de la mode avait “le monde à ses pieds“. Mais un monde fait de strass, de paillettes, d’ivresse, de vitesse qui a emporté la jeune top dans un tourbillon fatidique. Dans son nouveau roman, Géraldine Maillet raconte avec justesse le destin tragique mais désormais légendaire de la “Rapunzel russe“. Si ce n’est pas encore fait, il est grand temps, par le biais de ce livre, de plonger dans ce miroir aux alouettes que peut être l’univers de la mode.Jeune kazakh inconnue de tous à l’âge de 16 ans, Ruslana Korshunova était LA référence que tous s’arrachaient, à l’aube de ses 21 ans. En cinq petites années l’ado va tout connaître : les voyages autour du monde, de New York à Saint-Barth (pour cette native d’Almaty qui n’avait jamais quitté sa ville), les hommes (celle qui n’intéressait aucun de ses copains de collège), une vie de rêve faite de luxe et d’excès (pour la gamine qui avait grandi dans un petit appartement avec son frère et ses parents).Ce sont ces cinq années d’ivresse que raconte Géraldine Maillet dans son roman “Le monde à ses pieds“. Une entrée dans l’univers de la mode qui décrit un monde qui avait tout pour broyer une ado perdue qui avait pour seul lien avec son ancienne vie quelques (trop) rares retours dans son pays natal et son blog.

Ruslana, la fille inconnue de l’Est va devenir avec son mètre quatre-vingt, sa taille zéro et ses longs cheveux à n’en plus finir, la star des podiums de l’Ouest. Sauf que la jeune kazakh n’avait pas les armes pour se défendre de ce nouvel univers, pas les clés pour déchiffrer les codes de ce monde où le corps du mannequin n’est qu’un prétexte, n’existe que pour faire vivre un vêtement. Ruslana est mince ? Elle doit le rester (voire l’être encore plus) pour disparaître derrière les plus belles pièces des créateurs. Ruslana est seule ? Elle doit le rester pour être dispo pour le moindre shooting qui l’emmènera au bout du monde. Un déni de la personne qui coûtera la vie à la fragile ado.Géraldine Maillet s’empare du destin tragique du top model pour dépeindre les dessous sombres d’un monde aux allures lumineuses et éblouissantes. Tellement éblouissantes qu’elles ont aveuglé Ruslana Korshunova que nous suivons malheureusement vers son inexorable extinction.
Le monde à ses pieds, Géraldine Maillet – Editions Grasset
© MCMULLAN COJessica XavierClick Here: cheap sydney roosters jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *