Planning familial : démenti de la baisse totale des subventions

Selon le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF), un tiers des 70 associations départementales du Planning familial risquent de fermer, suite à une diminution en 2009 des crédits des plannings familiaux de France. Cette décision prise fin janvier a suscité la colère et l’indignation des associations comme des représentants des partis politiques d’opposition, entraînant la réaffirmation par Brice Hortefeu le 4 février du maintien des moyens alloués au Planning.

Le planning familial, ou conseil conjugal et familial, est centré sur l’information, l’accueil, l’écoute et l’éducation à la sexualité. Les centres existent depuis 1956, avec l’ouverture de la “Maternité Heureuse“ puis d’autres lieux d’accueil et d’information où l’on pouvait également se procurer des diaphragmes, des gels spermicides, puis les premières pilules contraceptives. Cependant, ces centres ne deviennent légaux qu’en 1967 avec le vote de la loi Neuwirth, qui autorise la fabrication et la délivrance de contraceptifs sur ordonnance. C’est également le MFPF qui a poussé le gouvernement à créer des centres d’interruption volontaire de grossesse. Le film de Claire Simon “Les Bureaux de Dieu“, sorti en novembre 2008, avait permis de rappeler au grand public l’utilité majeure de ces missions auprès des jeunes filles et femmes en détresse (bande-annonce ci-dessous). 

Les Bureaux de DieuAujourd’hui, le Planning Familial est implanté en France métropolitaine et dans les DOM, les associations accueillent 450 000 personnes chaque année, grâce à près de 1 000 bénévoles et 420 salariées. La diminution de la subvention annuelle de l’Etat prévue par le budget 2009 de l’Etat fait donc peser une menace sur l’existence d’un grand nombre de ces antennes et sur la poursuite de leurs missions d’accueil et d’informations, d’où une pétition en ligne du MFPF (lien ci-dessous).Outre la réaction indignée des professionnels du Planning, les partis politiques d’opposition ont également réagi, en particulier les femmes. Ainsi, Martine Aubry a rencontré le 3 février des responsables du MFPF, signé sa pétition et en appelle directement à la Ministre de la santé Roselyne Bachelot, silencieuse pour l’instant sur ce sujet. Ségolène Royal, pour sa part, parle dès le 28 janvier de “régression majeure“, affirmant que cette “décision du gouvernement va priver l’ensemble des jeunes filles et des femmes de France d’un soutien essentiel pour l’accomplissement dans leur vie de femme“. En conséquence, à l’occasion des questions à l’Assemblée Nationale, le député PS Rudy Salles a posé la question des moyens à Brice Hortefeu, nouveau ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville. Ce dernier a affirmé “être très attentif à ce que le planning familial puisse disposer des moyens de son action“. Reconnaissant une “légère diminution des crédits consacrés au conseil conjugal et familial, de 2,5 millions d’euros très exactement à 2,2“, le Ministre souligne que 700 000 euros sont également prévus au titre de son ministère et de celui de la Santé et s’engage de plus à ce qu’il n’y ait “aucune fermeture ni abandon de centres locaux“ avec “maintien de l’effort budgétaire nécessaire“.Suite à cette réponse gouvernementale, Doctissimo a appelé Françoise Laurant, Présidente nationale du Planning Familial, qui nous a confirmé que le budget voté pour 2009 prévoyait bien une diminution importante des crédits totaux alloués à l’ensemble des actions des associations impliquées, alors que l’Etat s’est engagé sur ce sujet depuis 1973 et la création du Conseil supérieur de l’information sexuelle, de la régulation des naissances et de l’éducation familiale. Néanmoins, Mme Laurant nous confirme que les déclarations de Mr Hortefeu changent la donne et qu’en conséquence, elle demande un rendez-vous dans les 3 jours au Ministère, afin d’y voir plus clair sur le financement par l’Etat en 2009 et en 2010 du conseil conjugal et familial, en souhaitant bien sûr que l’engagement de l’Etat dans ce domaine soit réaffirmé.Sources : – Communiqué de presse du MFPF, 27 janvier 2009- Message de Ségolène Royal sur le site www.espoir-a-gauche.fr, 28 janvier 2009- Communiqué du Parti Socialiste, 2 février 2009- Questions au gouvernement, 4 février 2009 (site de l’Assemblée nationale)Click Here: New Zealand rugby store

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *