Mieux former les médecins au problème de l'excision

Aujourd’hui en France près de 60 000 femmes ou petites filles sont excisées ou menacées de l’être. Ce sont 130 millions de femmes à travers le monde qui ont subi des mutilations sexuelles féminines. Cela représente environ une femme sur trois sur le continent africain et une femme excisée toutes les quinze secondes à travers le monde.
Depuis décembre 2006, deux circulaires de la Direction générale de la santé demandent aux instituts de formation en soins infirmiers, aux écoles de sages-femmes et aux facultés de médecine d’intégrer dans leurs programmes de formation les thématiques de la prévention, du dépistage et de la prise en charge des mutilations sexuelles féminines.
En partenariat avec le Ministère de la santé, le Collège national des gynécologues obstétriciens français (CNGOF) et le Groupe pour l’abolition des mutilations sexuelles (GAMS), Gynécologie Sans Frontières a édité un CD-Rom, support pédagogique tout spécialement conçu pour la formation des futurs médecins, infirmières et sages-femmes.
Click Here: PuttersAfin de renforcer la sensibilisation auprès des professionnels de santé déjà engagée en 2006/2007 par l’organisation de 9 colloques régionaux, cet outil est adressé à l’ensemble des maternités publiques et privées de France.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *