Grippe A et allergies : attention à l'amalgame !

Alors que plusieurs classes ou établissements scolaires ont déjà fermé leurs portes, le Comité Français d’Observation des Allergies, le CFOA, rappelle que le moins de septembre signe également le retour les acariens. Grippe et allergie, une différence de taille.

Eternuements, détresse respiratoire, maux de tête et sensation de fièvre ne riment par forcément avec une grippe. Comme le rappelle Monique Charron, Déléguée générale du CFOA, ces symptômes “sont monnaie courante chez les patients allergiques souffrant de rhinite ou d’asthme“. Si vos enfants souffrent de ce genre d’affections, il est donc préférable de prévenir le corps enseignant.
Et ce, précise Monique Charron, afin de ne pas “sombrer dans la psychose, voire dans la discrimination en isolant sans raison valable des élèves malheureusement plus allergiques que virulents, sauf si la détresse respiratoire de l’enfant met sur la piste d’une atteinte grippale“.
Rappelons en effet, que l’asthme constitue un facteur de risque de complication en cas de grippe A, il convient donc aux personnes concernées de rester vigilantes. Une fièvre de plus de 38° et des courbatures non liées à des activités sportives, peuvent être liées à des symptômes grippaux.
Sarah LaînéSource :Communiqué du CFAO, 14 septembre 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *