Nouvelle année : la santé, premier des vœux des Français

“Bonne année et bonne santé!“ Préparez-vous à entendre cette phrase pendant tout le mois de janvier car la santé restera le tout premier des vœux formulés par les Français, à l’occasion de la nouvelle année. Selon un sondage Ifop pour l’agence Capital Image, 96% des personnes interrogées déclarent souhaiter à la fois “bonne année ET bonne santé“, dont 49% systématiquement.

Pour 71% des Français, la santé est la clé du bonheur, devant l'amour (50%), le fait d'avoir des enfants (29%) ou de “gagner suffisamment d'argent“ (21%).

La santé passe avant l’amourPour 71% des personnes interrogées, la santé est la clé du

bonheur, devant l’amour (50%), le fait d’avoir des enfants (29%) ou de “gagner suffisamment d’argent“ (21%). Elle est notamment plébiscitée par 85% des plus de 65 ans (57% des 18-24 ans).Pour définir la “bonne santé“, 66% citent le fait de se sentir bien dans sa tête/avoir le

moral, 57% ne pas souffrir de maladie grave ou d’infirmité et 52% le fait de se sentir bien dans son corps/avoir de l’énergie.La santé reste ainsi ce qu’il y a de plus important à souhaiter à quelqu’un à l’occasion du nouvel an, pour 69% des personnes interrogées. Pour le philosophe Pierre-Henri Tavoillot, “Il s’agit d’un réflexe de politesse. La santé est quelque chose de consensuel et d’universel. De ce point de vue-là, il n’y a donc aucun risque à souhaiter une bonne santé. L’amour est personnel, donc c’est plus délicat de le souhaiter à autrui“.La carte de vœux pour les anciens, le SMS pour les jeunesCes vœux, 54% les présenteront de vive voix, 48% par téléphone et 46% par SMS, un moyen qu’affectionnent les moins de 35 ans (71%).Quant à la carte de vœux envoyée par La Poste, un Français sur 4 perpétue la tradition, surtout les plus anciens d’entre eux (41% des 65 ans et plus). La carte manuscrite est délaissée par les plus jeunes (14% des moins de 35 ans). Les réseaux sociaux ne sont utilisés que par 10% des personnes interrogées (surtout les plus jeunes), selon cette étude réalisée pour Capital Image, une agence de relations publiques spécialisée dans la santé.Avec qui fêter le passage à la nouvelle année ?Environ 77% des Français vont célébrer le passage en 2015 dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Parmi eux, 32% prévoient de le fêter en famille, majoritairement des personnes âgées de 65 ans et plus. 20% comptent célébrer la nouvelle année entre amis, essentiellement les plus jeunes (36% des 18-24 ans). Enfin, seulement 13% des Français ont choisi l’option romantique, en fêtant le passage à la nouvelle année à deux.AFP/RelaxnewsSource : étude Ifop/Capital Image “Les Français et la nouvelle année“ réalisée du 3 au 4 décembre auprès d’un échantillon de 1.003 personnes de 18 ans et plus par questionnaire auto-administré.Click Here: Putters

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *