Les Français, soucieux de leur protection solaire

La pharmacie en ligne Newpharma a réalisé une étude pour en apprendre plus sur les habitudes d’achat des Français en matière de protection solaire.

Selon Newpharma, l'indice moyen de protection solaire des Français est de 33,3.

Pour savoir si les Français se protègent correctement, Newpharma (pharmacie en ligne) a étudié les tendances liées à leurs recherches sur le web et aux produits les plus prisés sur sa plateforme.Les beaux jours approchant, l’envie de s’exposer est tentante, il est alors nécessaire de préserver la peau des effets nocifs des UV (vieillissement prématuré,

cancers de la peau) à l’aide d’une protection solaire adaptée.« Bronzer » et « Bronzage » en tête des recherches sur le webDès les mois d’avril et mai, Newpharma note une forte augmentation du nombre de requêtes sur les mots–clés “Bronzer“ et “Bronzage“, avec un pic en juin.La pharmacie en ligne constate également une explosion des recherches sur les mots “protection solaire“, “

crème solaire“ et “

coup de soleil“ en juin et juillet.Les Français montrent leur désir d’avoir une peau plus hâlée dès le mois d’avril, avec des recherches sur “solarium“ et “

cabine bronzage“.Augmentation des achats de produits solaires en ligneParmi les produits les plus demandés sur Newpharma, les crèmes solaires arrivent en première position (66,5%), suivies des

laits après-soleil (23%), des

autobronzants (6,5%) et des baumes à lèvres (1,4%).
Les commandes de crèmes solaires à indice très élevé (32% des ventes) reflètent la volonté des consommateurs de protéger leur peau.
Celui-ci varie suivant les régions et Newpharma observe une nette différence entre le Nord et le Sud de la France. Par exemple, l’indice moyen de protection en Bretagne est de 43, contre 32 en Côte d’Azur et en Aquitaine. Une situation qui s’explique surtout par les différences de climat et d’ensoleillement de ces deux régions.Un indice moyen de protection solaire de 33,3“Notre large éventail de produits solaires et nos volumes de vente important nous ont permis d’établir une moyenne des indices de protection, avec un résultat rassurant de 33,3 pour la France“, explique Mike Vandenhooft, CEO et co-fondateur de Newpharma.“Cet indice est étonnamment haut et encourageant“, déclare le Dr Isabelle Tromme, de l’Unité de Dermatologie des Cliniques Universitaires Saint-Luc, à Bruxelles.Elle rappelle également que “si le niveau de protection nécessaire dépend du type de peau, il convient avant tout de faire preuve de bon sens et d’éviter une surexposition entre 12h et 16h. Quel que soit leur indice de protection, les crèmes ne bloquent en effet pas tous les UV et doivent en outre être appliquées jusqu’à saturation ainsi que de manière régulière pour être efficaces“.A.SSource : communiqué de presse Newpharma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *