Pollution : les villes côtières se préparent

#AlertePollutionRivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !Vus du ciel, les 450 hectares de marais salants de l’île de Ré (Charente-Maritime). Pour les protéger d’une pollution à l’hydrocarbure provoquée par le naufrage du Grande America, la centaine de personnes qui les exploitent a une arme. Il suffira de fermer 22 vannes pour empêcher l’eau de mer de rentrer, si la menace d’une pollution se précise. “L’enjeu c’est surtout de ne pas faire rentrer de pollution dans les marais, puisque c’est très compliqué à dépolluer. On peut tout fermer. Le risque c’est de ne pas du tout produire cette saison”, explique Loic Abisset, saunier.Opération nettoyageInvités à prendre leurs précautions pour éviter de perdre une partie de leurs huîtres, les ostréiculteurs s’activent. Dans cette entreprise où l’on commercialise 400 tonnes d’huîtres par an, des centaines de coquillages ont été rapatriés pour être confinés. Sur les plages, on tente aussi de prévenir le risque de pollution, comme à Lacanau (Gironde), où des opérations de nettoyage ont commencé vendredi 15 mars.Le JT

  • JT de 19/20 du vendredi 15 mars 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Attentat en Nouvelle-Zélande : un tireur s’en prend à deux mosquées et tue 49 personnes

  • 2

    Attentat en Nouvelle-Zélande : l’auteur présumé fait souvent référence à la France

  • 3

    Nouvelle-Zélande : un pays sous le choc

  • 4

    Climat : la jeunesse mobilisée en masse dans les plus grandes villes de France

  • 5

    Algérie : la mobilisation s’intensifie et gagne tout le pays

  • 6

    Cinq enfants de jihadistes rapatriés en France

  • 7

    Grand débat national : Édouard Philippe reste frileux sur une réforme fiscale

  • 8

    Les conférences citoyennes prennent désormais le relais du grand débat national

  • 9

    Concurrencée par internet, l’encyclopédie n’est pas morte

Click Here: Cheap France Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *