Jacques Chirac a chu mais n’est pas vaincu

En vacances dans le sud de la France, est apparu doté d’une étrange attelle. Un accessoire qui ne l’empêche pas de profiter de son séjour.

Stupeur et tremblement à la vue du bras accidenté de Jacques Chirac. L’ancien Président de la République a été vu lundi dans les rues de Saint Tropez, harnaché d’une imposante attelle au poignet droit. Celui que Georges Pompidou aimait appeler le «bulldozer» et que les médias ont longtemps comparé à un lion, semble aujourd’hui très affaibli. Après de nombreuses spéculations quant à la cause de ce bras blessé, Var-Matin vient enfin éclairer nos lanternes.

Un proche de Jacques Chirac a affirmé au quotidien que le Président avait été victime «d’une petite chute sans conséquence à la suite d’une douche antérieure à son arrivée tropézienne». Résultat de la catastrophe, l’époux de

a le poignet immobilisé pour quelques jours.

Ce petit handicap passager n’a cependant pas empêché le prédécesseur de

de profiter de ses vacances à Saint-Tropez. Son entourage le dit fatigué mais il a toujours l’envie. Comme le confie Var-Matin, Jacques Chirac partageait mercredi soir l’apéritif sur le yacht d’un de ses amis amarré dans le port varois. Sous ses yeux, un faux gendarme de Saint-Tropez s’amusait à mimer les passants venus profiter d’une balade au port. Amusé par ce clown, l’ancien Président l’a fait monter à bord du bateau pour profiter pleinement d’un spectacle privé sur le pouce.

Il s’est également attablé chez Sénéquier pour déguster à nouveau une «tomate», -comme la veille- un cocktail à base de pastis et de grenadine, aux côté de François Pinault. Il retrouvera d’ailleurs son ami en fin de semaine à l’occasion du traditionnel dîner qu’il préside, avec d’autres proches du circuit politique.

Jacques Chirac, du haut de ses 78 ans, n’a bien évidemment plus la forme de ses vingt ans, mais il ne change pas à ses bonnes habitudes.

Click Here: nrl shops

Laure Costey

Jeudi 11 août 2011

Suivez l’actu Gala sur Twitter et Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *