Excès de vitesse pour Lewis Hamilton

La star de la Formule1 a été sanctionnée pour sa conduite «inappropriée» en dehors des circuits.

Ça ne roule pas pour lui.

Click Here: gws giants guernsey 2019

a été condamné à une amende de 500 dollars australiens (environ 350 euros) par un juge de Melbourne pour un dérapage en mars dernier, en marge du Grand Prix d’Australie.

«C’est une affaire qui concerne quelqu’un en position de responsabilité qui conduit en excès de vitesse», a déclaré le magistrat Clive Alsop.

Lancé sur les chapeaux de roues, le Britannique avait été pris en flagrant délit, le 26 mars dernier, sur la route de son hôtel. Il venait de faire une queue de poisson et un burn-out au volant de sa Mercedes, sous les yeux de forces de l’ordre, qui s’étaient empressées d’arrêter le champion, de lui faire un sermon et de lui saisir son véhicule.

Penaud, le beau métis avait aussitôt présenté ses excuses: «Je pilotais d’une manière excessive et en conséquence, j’ai été interpellé par la police. Ce que j’ai fait était stupide», avait-il concédait dans un communiqué.

Mais on ne mélange pas impunément travail et vie privée! Le Premier ministre de l’Etat de Victoria, John Brumby, a estimé que Hamilton, 25 ans, «donnait le mauvais exemple» et qu’il devrait, «faire un don à un programme d’éducation destiné à sensibiliser les mauvais conducteurs aux risques d’une conduite dangereuse».

D’autant que le fiancé de Nicole Scherzinger est coutumier de ce genre de débordements. L’an dernier, son permis lui avait sucré pendant un mois parce qu’il avait franchi la barre 196 km/h sur une autoroute de notre douce France.

Aujourd’hui, la seule urgence de notre Fangio, c’est de répondre aux appels désespérés de sa Pussycat Doll. Tiraillée par son désir de maternité, la demoiselle lui réclame à corps et à cris un bébé. Alors fonce, petit bolide!

Jeudi 26 août 2010

Suivez l’actu Gala sur Twitter et Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *