Des dizaines de milliers d’habitants de Hong Kong se réunissent en mémoire des victimes de la place Tiananmen

Hommage aux victimes de Tiananmen. Des dizaines de milliers d’habitants de Hong Kong se sont réunis, mardi 4 juin, en mémoire des victimes de la sanglante répression des manifestations de la place Tiananmen, il y a 30 ans à Pékin. Hong Kong est le seul endroit de Chine où une telle commémoration est possible et des Chinois du continent avaient fait le déplacement pour échapper à la chape de plomb imposée par Pékin.

La foule, qui tenait des bougies, a chanté et écouté des discours. Le rassemblement est d’autant plus symbolique que ce territoire semi-autonome lutte pour défendre ses libertés, de nombreux Hongkongais ayant le sentiment d’une ingérence de plus en plus forte de Pékin dans leurs affaires intérieures.Menaces sur les libertésCela fait 29 ans qu’une veillée a lieu chaque année à Hong Kong en souvenir de l’intervention le 4 juin 1989 de l’armée chinoise place Tiananmen, ce qui est en soi la preuve des libertés extraordinaires dont jouit cette ville du sud-est de la Chine.Ce rassemblement est organisé par des vétérans du combat pour la démocratie pour demander à la fois la démocratisation du régime chinois et la justice pour les victimes de la répression du mouvement de Tiananmen.Mais ces dernières années, il est aussi question à l’occasion de cette veillée des menaces pesant sur les droits et les libertés à Hong Kong, en théorie garantis jusque 2047 par l’accord sino-britannique qui avait présidé à la rétrocession de ce territoire en 1997.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *