Déchets plastiques : l’Indonésie dit stop et renvoie ses déchets à la France

#AlertePollutionRivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !Après la Chine ou encore les Philippines, un nouveau pays d’Asie refuse d’être la poubelle du monde. L’Indonésie vient de renvoyer vers la France plusieurs conteneurs de déchets qui auraient été importés illégalement selon le gouvernement local. La cargaison a repris la route de la France, mais également d’autres pays, hier, mardi 30 juillet.300 millions de tonnes de plastiques produites chaque année”Le ministère de l’Environnement a recommandé le retour à l’envoyeur de 49 conteneurs“, a expliqué Susila Brata, responsable des douanes de l’île de Batam (Indonésie). Gangrenée par la pollution plastique, l’Indonésie ne veut plus prendre en charge les déchets du monde. Depuis plusieurs semaines, elle retourne donc à l’envoyeur ses conteneurs. La cargaison est attendue en France dans quelques semaines. À l’intérieur se trouvent des déchets difficiles à recycler dont la France se débarrasse régulièrement. En moyenne, 300 millions de tonnes de plastiques sont produites chaque année et une grande partie finit dans les océans.Le JT

  • JT de 13h du mercredi 31 juillet 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Toulouse : un immeuble de 11 étages privé d’ascenseur depuis un mois

  • 2

    Incendie dans le Gard : “À ce moment-là, les choix sont très compliqués”

  • 3

    Incendie dans le Gard : sur le terrain, la mobilisation se poursuit

  • 4

    Affaire Steve : en quoi consiste la nouvelle enquête demandée à l’IGA ?

  • 5

    États-Unis : en plein discours, Donald Trump accusé de racisme

  • 6

    Harcèlement de rue : un an après son agression, Marie Laguerre témoigne

  • 7

    Retour aux 90 km/h : des conditions jugées trop restrictives

  • 8

    Les polices municipales de plus en plus armées

  • 9

    Police : les agents municipaux de plus en plus armés ?

  • 10

    Mémoire d’écran : les congés payés, une histoire de budget

  • 11

    Menu d’été : le Saint-Marcellin, le crémeux du Vercors

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *