Valérie Trierweiler: un message pour Haïti à François Hollande

En mission à Haïti pour le Secours Populaire, Valérie Trierweiler prend son rôle de marraine de l’opération très à cœur. Après plusieurs déclarations concernant sa vie privée et son rapport au président, l’ancienne première dame a précisé hier qu’elle comptait s’entretenir avec lui pour que la France s’implique plus franchement et vienne en aide à ce pays dévasté par un séisme en 2010.

« Je suis là pour offrir plus de visibilité à ce que le Secours Populaire fait en Haïti. Je me rendrai disponible autant que je peux. Beaucoup de Français ne savent pas ce que le Secours populaire réalise ici. » Valérie Trierweiler s’est déclarée plus libre en Haïti, mais n’oublie tout de même pas la France : après trois jours sur l’île, la journaliste rappelle qu’elle est avant tout partie pour montrer à quel point ses habitants ont besoin d’aide. Et elle compte bien en parler à son ancien compagnon.

« C’est fort probable que je lui fasse un message pour lui dire ce que j’ai vu en Haïti, a expliqué Valérie Trierweiler en parlant de François Hollande. Ce que j’entends dire ici en Haïti c’est que l’aide française n’est pas suffisante. Mais je sais qu’il a promis de venir en Haïti en 2015, alors il verra aussi. » Aucune allusion bien sûr à leur passé commun, l’ancienne première dame ayant choisi de jeter un voile plus protecteur sur sa vie privée.

« J’ai mis toute ma sincérité et toute ma générosité dans cette mission, a conclu Valérie Trierweiler, plus engagée que jamais. Ça ne suffira pas.On ne doit pas laisser à l’oubli un pays qui a subi une telle catastrophe. Haïti a besoin de solidarité, car il ne peut pas régler seul tous ses problèmes. »

Click Here: Fjallraven Kanken Art Spring Landscape Backpacks

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *