Solo : A Star Wars Story – “J’ai dû garder le secret… Même avec ma femme !” [SPOILERS]

“Solo : A Star Wars Story” est disponible ce 28 septembre en vidéo. Rencontre avec l’invité-surprise du spin-off centré sur la jeunesse de Han Solo.

C’est l’une des surprises de Solo : A Star Wars Story. Grand méchant de La Menace Fantôme coupé en deux par le sabre-laser d’Obi-Wan Kenobi, le guerrier Sith Dark Maul (Darth Maul en version originale) fait son grand retour, rajeuni (et avec ses jambes), dans les toutes dernières images du spin-off consacré à la jeunesse du plus célèbre contrebandier de la galaxie lointaine très lointaine. A l’occasion de la sortie du film en DVD, Blu-ray et VOD ce 28 septembre, nous avons pu échanger quelques minutes avec le Britannique Ray Park, expert en arts martiaux et en maniement des armes blanches, qui a retrouvé avec un plaisir non dissimulé le personnage qui l’a fait rentrer au panthéon de la pop-culture.

Qu’est-il arrivé à Dark Maul depuis la dernière fois qu’on l’a vu dans la saga ?

AlloCiné : Comment vous a t-on approché pour “Solo” ? Vous étiez surpris que l’on vous propose de reprendre le rôle de Dark Maul ?

Ray Park : Quand on m’a demandé si je voulais reprendre le rôle, j’étais à une conférence de cinéma au Guatemala et cela m’a vraiment surpris, en effet ! Ce qui est amusant, c’est que lorsque Lucasfilm m’a appelé au téléphone, j’ai pensé qu’ils avaient juste besoin de moi pour faire partie d’une convention Star Wars ou Disney. Je ne me doutais pas du tout que l’offre était de reprendre mon costume et mon maquillage légendaire pour Solo : A Star Wars Story ! Ce qui est incroyable, c’est qu’ils m’ont tout de suite demandé de
ne rien dire à personne, de garder le secret… Même avec ma femme ! Et immédiatement, je me suis au travail : j’ai dû suivre un régime strict et me remettre à la pratique du sabre-laser ! J’adore m’entrainer et j’adore ce personnage donc ce ne fut pas sans plaisir malgré la pression…

Vous parliez du secret à garder : comment avez-vous vécu cette situation sur une période aussi longue, que ce soit sur votre participation ou sur le scénario en lui-même ?

En fait, on ne m’a pas montré tout le script, mais juste les quelques pages qui concernent les scènes avec Dark Maul. Comme personne ne devait savoir que j’étais dans le film, ça a été extrêmement périlleux de  tourner ces scènes sous la direction de Ron Howard en évitant toute fuite d’images et de photos. Pendant le tournage, nous avons tourné à l’écart de tout le monde, en équipe réduite, comme une opération commando
secrète. Oui, ça a été un peu l’enfer, j’avoue ! Mais quel plaisir d’entendre les cris de surprise du public à la Premiere du film à Cannes et puis à Hollywood ! Quel pied ! Le sentiment est totalement différent de ma
première interprétation de Dark Maul, car je n’avais que 22 ans à l’époque et c’était mon tout premier vrai boulot dans un gros film hollywoodien. J’ai l’impression d’avoir vécu depuis plus de vingt ans avec Dark Maul. C’était donc simple de me remettre dans sa peau, de raser mon crâne et de me grimer le visage en rouge et noir.

24 références cachées dans Solo

En quoi était-ce différent de jouer Dark Maul maintenant et il y a vingt ans ? 

Comme je le disais, je n’avais que 22 ans à l’époque : quelle chance d’avoir eu la confiance de George Lucas pour ce rôle devenu mythique. Ce qui est amusant c’est que je croyais tout savoir : j’étais jeune et plein d’énergie. On peut voir cette confiance aveugle, cette “force” dans ma première interprétation du personnage. On m’y voit sauter dans tous les sens comme dans ces classiques hongkongais dont je suis fan ! Maintenant, à 44 ans, j’ai plus de recul, de maturité et je crois que cela se ressent au niveau de mon jeu. C’est une exécution de Dark Maul plus pensée, plus posée, plus efficace aussi.

Si le personnage revient dans une autre histoire de Star Wars, quelle serait son évolution ? Qu’aimeriez-vous qu’il arrive à Dark Maul ?

Question intéressante ! J’aimerais pour l’instant qu’il y ait une suite à Solo et découvrir en effet ce que me réserve ce rôle. Evidemment, je ne suis au courant de rien pour ce qui est d’une éventuelle suite ni même si mon personnage peut revenir à nouveau dans cet univers. Mais cela fait plus de vingt ans que je suis Dark Maul et j’aimerais vraiment continuer à le faire vivre. En tout cas je suis en forme et je suis prêt !

 

Click Here: Italy Football Shop

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *