Harry Potter : Jason Isaacs a failli refuser le rôle de Lucius Malefoy dans la saga

Parce qu’il avait peur d’être cantonné aux rôles de méchants, Jason Isaacs a bien failli ne pas accepter le rôle de Lucius Malefoy, le père de Drago, dans la saga “Harry Potter”…

1. Harry Potter
+

Jason Isaacs dans la peau de Lucius Malefoy.
Lire la suite

© Warner Bros. France

Il y a des rôles qu’il ne faut pas laisser passer… Et pourtant, si Lucius Malefoy, le terrible paternel de Drago Malefoy dans la saga Harry Potter, en est un, Jason Isaacs a bien failli le refuser ! Lors d’un hommage à la saga organisé aux Studios Universal d’Orlando, comme reporté par Screen Rant, l’acteur britannique a en effet expliqué avoir hésité à accepter ce rôle de peur de se voir encore plus cantonné à des rôles de vilains :

“J’avais auditionné pour le rôle de Gilderoy Lockhart et j’étais un peu déçu quand Chris [Columbus] m’a demandé si j’avais lu tout le script. Je lui ai dit oui et il m’a demandé : ‘Est-ce que ça te dérangerait d’essayer la partie de Malefoy ?’. [Je lui ai dit :] ‘Mouais, ok’.

Click Here: Golf special

Puis, je me suis précipité dehors pour appeler mon agent. Je lui ai dit qu’ils voulaient que j’auditionne pour un autre rôle et que je ne voulais pas le faire. Il m’a dit : ‘Vas-y. Tu n’es pas obligé pour autant de l’accepter.’ Je lui ai expliqué que je ne voulais pas jouer un autre méchant, que j’étais sur le point de jouer le Capitaine Crochet et que je n’étais pas du tout intéressé. Il m’a conseillé de le faire en me disant qu’on ne savait jamais ce que l’avenir nous réservait.

Saviez-vous que Jason Isaacs et Ralph Fiennes avaient déjà joué ensemble avant Harry Potter ?

Au moment de cette audition, Jason Isaacs est en effet connu pour avoir interprété le terrible et sanguinaire Colonel de The Patriot (2000), qui s’engageait contre Heath Ledger et Mel Gibson. Juste après ce film qui lui avait valu la reconnaissance de ses pairs et du public, l’acteur avait déjà tenté de ne pas s’enfermer dans la case “vilains” en acceptant un rôle totalement différent, celui d’une drag-queen, dans la comédie romantique Sweet November.

S’il voulait jouer le rôle du professeur Lockhart (dévolu ensuite à Kenneth Branagh), Isaacs sera finalement convaincu de ne pas balayer l’opportunité d’intégrer le monde d’Harry Potter par son agent et ses proches :

“J’y suis retourné et j’ai lu la scène en tant que Malefoy et, une semaine plus tard, j’ai appris qu’ils me proposaient le rôle. J’ai dit à mon agent : ‘Dis-leur non. Merci beaucoup. Je vous suis reconnaissant.’ Il [m’a dit] : ‘Prends le week-end pour y réfléchir’. [Pour moi], c’était trop proche du Capitaine Crochet ou d’un type de ce style.

Il m’a laissé le week-end et mes neveux m’ont appelé… Et mes filleuls m’ont appelé… Et puis, tous les enfants que je connaissais et leurs parents m’ont appelé pour me dire que je devais le faire. Pas parce qu’ils se souciaient de ma carrière mais parce qu’ils voulaient visiter le plateau, j’imagine. Alors, j’ai accepté le job, et heureusement que je l’ai fait.”

Au final, Jason Isaacs est apparu dans six des huit films de la saga (2002 – 2011). Une opération plus que profitable ! Par la suite, il a continué d’alterner les styles, évoluant de rôles lumineux à des rôles plus sombres. Depuis, il a en effet accepté plusieurs autres rôles de ‘bad guys’ notamment dans la série Brotherhood mais aussi des personnages très ambigus, comme récemment dans The OA. Prochainement, l’acteur sera à l’affiche de A Cure for Life. Dans un nouveau rôle inquiétant…

Jason Isaacs serait-il un scientifique fou ?

A Cure for Life Bande-annonce VO

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *